En fait, je ne suis pas vraiment allée au cinéma, c'est le cinéma qui est venu à moi (et maintenant le super écran 3D taille XXL que Math tenait ABSOLUMENT à acheter avant toute chose sert à quelque chose .... enfin presque car la fonction 3D reste encore inexploitée ...)

Amis expatriés, si vous voulez échapper aux séances de films entrecoupés de 10 pubs par demie heure à la télé, et si vous n'avez pas vraiment les moyens ou l'envie de faire garder votre progéniture pour aller au cinéma, je vous invite à vous abonner à NETFLIX

Et vous pourrez alors visionner les derniers films, tranquillement assis sur votre canapé ... Vous faites votre liste, et vous recevez tranquillos les DVD dans votre boîte. Une fois visionné, vous renvoyez dans l'enveloppe prévue et le suivant arrive ... 

Hier soir, on a donc visionné The Descendants, d'Alexander Payne ...

The Descendants Poster

Et ...on a beaucoup aimé ! ok, on peut pas dire que ce soit une critique très développée mais il est assez rare que Math et moi apprécions les mêmes films (Dam, si tu passes par là, j'suis sûre  que tu vois de quoi je parle ...)

Bref, on avait mis ce film dans la liste de diffusion de Netflix, sans même savoir de quoi il s'agissait (oui parfois on a un peu l'impression de vivre coupés du monde) ... si ce n'est que George y était et que c'est en concourant pour ce film, qu'il avait galamment laissé l'Oscar à notre Jean National ... Merci George !

Allez je développe un peu ma critique pour vous donner envie, ou pas ...

En ce qui concerne Math, je crois qu'il a aimé car il ne s'est pas ennuyé ..Oui, c'est son critère principal quand c'est mon tour de choisir le film ... et c'est déjà pas mal !

Quant à moi, j'ai été très touchée, par l'histoire bien sûr, tragique mais qui réussit toutefois à ne pas nous entraîner dans un pathos larmoyant ... par le jeu des acteurs aussi : George, à contre courant de ce que j'avais l'habitude de le voir jouer (pas de "what else", ni de Docteur Ross et encore moins de braquage de casino ...), mais aussi les 2 petites jeunes filles, qui jouaient juste. Même l'ado totalement à l'Ouest réussit sa prestation ;)

Non, vraiment on ne voit pas passer les (presque) 2 heures. Quelques longueurs, compensées par les superbes paysages d'Hawai .. Parce que oui, ça se passe à Hawai, mais on comprend vite que même si ça a l'air d'un paradis sur terre, tout n'y est pas rose, loin de là.

On touche du doigt le désespoir de ce Papa complètement dépassé par ses filles, qui doit peu à peu apprendre à faire face à sa nouvelle vie mais aussi à la réalité de son ancienne vie, mais on ne sombre jamais dans le larmoyant déplacé.
On sourit souvent, on rit même un peu parfois alors que franchement le sujet ne s'y prêtait pas vraiment, jugez plutôt :  Elizabeth, épouse de George (enfin dans le film il s'appelle Matt) et mère de 2 jeunes filles, a un accident, sombre dans un coma dont elle ne se réveillera pas. Matt va devoir faire face à cette situation et aussi tenir bon en apprenant le secret de son épouse  ... En gros, une belle tranche de vie à découvrir. 

Voilà c'était ma p'tite minute cinéma du week end ! Pour finir je vous mets quelques photos de George (c'est pour les copines :))


Still of George Clooney in The Descendants George Clooney at event of The Descendants Still of George Clooney in The Descendants Still of George Clooney in The Descendants Still of George Clooney, Shailene Woodley and Nick Krause in The Descendants George Clooney at event of The Descendants The Descendants