Cela fait maintenant près de 2 mois que le thermomètre affiche des températures largement, très largement inférieures à 0°. Ce matin au lever, il faisait encore -12° C.

Et cela fait quasiment autant de temps que l'on n'a pas vu un seul brin d'herbe ...forcément la neige, tombée en abondance et totalement gelée, n'est pas prête de rendre les armes ...

Donc tout ça a forcément une influence sur ...les petits écoliers !

En tant que Maman de petits écoliers et aussi prof, j'en sais quelque chose !

1 - La première conséquence c'est .... la fermeture de l'école !

On appelle ça le fameux "snowday" !

Et cette année, on en est déjà au 5 ou 6 ou 7e ? 

Comment ça marche ?

C'est très simple : la météo annonce une tempête de neige, un bulletin d'alerte est alors lancé, le gouverneur Chris Christie déclare un "state emergencies" (ou pas) et donc les écoles ferment une journée :)

Dans le meilleur des cas, on est prévenu la veille au soir, et alors là, comme dit Tom, "c'est royal", dans le pire des cas on est alerté par sms ou par un appel aux alentours de ...5h du matin ...

Evidemment, ça n'arrange pas les parents qui doivent travailler ...heureusement, souvent les entreprises ferment elles aussi et en général, les employès sont autorisés à travailler depuis chez eux sans que cela soit un drame ...Pas toujours, c'est vrai, alors je compatis ! 

photo (9)

 

 

2 - Tout ça joue sur le calendrier ...

J'en vois qui se disent : ah les veinards, une journée de vacances !
Alors, oui, sur le moment, mais en fait bien évidemment il va falloir rattraper ce fameux jour et là, croyez-moi ce n'est pas si simple que ça !

Quand placer ces jours à récupérer : en fin d'année ? Pas si simple parce que d'une part cela désorganise aussi le calendrier des examens et on sait aussi que ces jours en juin ne seront pas aussi efficaces que ceux récupérer en cours d'année ...Sans parler de ceux qui disent : ah oui mais moi, j'ai pris mes billets d'avion et je pars le 15, le 16 ou le 17 juin ...

Pendant les vacances de printemps alors ? c'est souvent la solution que les écoles américaines choisissent et alors, pour nous Français plutôt gâtés question vacances, on se dit "wouhaou quel courage", car la semaine de printemps, c'est quasiment la seule semaine de vacances qu'ont les petits écoliers américains pendant l'année scolaire (avec une semaine aussi à Noël) donc quand cette semaine-là est finalement annulée, l'année scolaire est drôlement longue ...

La troisième solution c'est de supprimer les jours fériés qui peuvent exister en cours d'année, mais il n'y en a pas des masses, et cette année, ce sera difficile d'en retrouver 7 ! Donc, c'est un sacré casse-tête, et forcément il y aura des gens mécontents ...mais bon, on n'a pas encore trouvé le moyen de modifier la météo, donc on fait avec ;)  

Il y a aussi ceux qui râlent parce qu'il trouve qu'on pourrait bien aller à l'école même avec 25cm de neige "parce qu'avant on y allait" ou parce que "au Canada, ils y vont bien eux !" et dans le même temps, il y a ceux qui râleraient si on faisait ça car "mais enfin, ils sont complétement inconscients de faire circuler des bus remplis d'enfants sur des routes totalement enneigées" ?? Un vrai casse-tête, je vous le dis !! Et on n'a pas de chance, cette année est propice aux râleries, mais n'oublions pas que l'an dernier, on n'a pas eu de neige (ça compense ;))

3 - Autre solution

Parfois aussi, la tempête annoncée ne va pas être aussi terrible que ça, donc ce n'est pas un "snow day" qui est annoncé mais un "90 minutes delayed opening" ...c'est à dire que les enfants vont donc commencer la classe avec 1h30 de retard ...Le temps aux équipes qui déneigent les routes de faire leur boulot sans la cohue des voitures et des bus. Je trouve ça assez intelligent d'ailleurs, même si contraignant encore une fois pour les parents qui travaillent ...mais bon, on est tous logé à la même enseigne ..

 

 

4 - Quatrième farce possible de la part de la météo ...

Il arrive aussi que la tempête, en grande farceuse, pointe son nez en pleine journée ! Et là, je dirais que c'est le pire scénario car les écoles doivent alors annoncer un "early dismissal", c'est à dire que tous les enfants vont quitter 1, 2h ou 3h plus tôt ... A charge pour les parents de faire en sorte d'être là pour récupérer leurs zozos ..

Moi, j'ai de la chance, mes zozos vont et rentrent de l'école en bus, donc je n'ai pas à me précipiter à l'école ... En revanche, dans l'école où je travaille, la majorité des enfants arrivent et repartent en voiture avec leurs parents ... Donc, il y a sans doute un moment de panique chez les papas et les mamans quand ils reçoivent le fameux appel ... Sans compter qu'en général, lorsque les écoles font ce choix, les entreprises suivent et par conséquent TOUT LE MONDE se retrouve donc englué dans de beaux bouchons, bien sûr aggravés par l'état glissant des routes ... C'est fun !

Mais qu'on se rassure, si papa ou maman n'arrive pas à temps, on garde quand même le petit moineau au chaud et on croise les doigts très fort pour pouvoir à notre tour regagner notre chez nous plus tard ;)

Bon, mais parfois aussi, on a école, si, si , si ! Il ne faut pas croire ! On enfile bottes, bonnet, moufles, anorack et on brave le froid glacial ...

5 - Bon, mais quand on va à l'école, que se passe-t-il ?

Mais là aussi, la météo va quelque peu modifier la journée scolaire ...Parce qu'il faut bien se dire que lorsqu'il fait -10, -15, il est bien difficile de laisser les enfants aller en récréation dehors (et je ne vous parle même pas de l'état des pauvres maîtresses qui surveillent et qui, elles, ne jouent pas à "chat" ou à se courir après et qui donc, manquent de mourir congelées ...)

Donc depuis deux mois, une grande majorité de nos récréations ont lieu à l'intérieur ... 
Vous voyez que ce n'est pas si fun que ça ;)

 

photo (10)

Exemple d'activité qui a bien occupé mes petits élèves pendant les récrés (autant les garçons que les filles d'ailleurs) :
rubber band bracelet loops
 

Je suis très chanceuse, j'ai une classe en or, donc même sans mettre le nez dehors de la journée, mes petits élèves restent adorables et trouvent de quoi s'occuper CALMEMENT ! Quelle veinarde je suis !

J'ai noté quand même une nette différence entre l'école où je travaille, école française et l'école de mes enfants, école américaine : à l'école française, on tente quand même de sortir parfois ...rassurez-vous on s'assure avant que personne ne va rester congelé ...mais courir dans la neige quand on a 8 ans c'est quand même drôlement marrant, alors ça nous fait mal au coeur de les priver tout le temps.

En plus notre cour est juste extraordinaire : un immmmmense espace libre dans un superbe environnement ...

Par contre, mes enfants, eux, ne sortent quasiment jamais ! D'apres Miss Fafa, les maîtresses ont trop peur qu'un enfant glisse, se prenne une boule de neige, gèle un orteil ou je ne sais quoi encore ;) et que tout cela débouche sur le procès du siècle (bon, là j'extrapole un peu ...)

A vrai dire, ça m'arrange un peu car du coup, le matin je n'ai pas vraiment besoin d'habiller Minilou en ours polaire puisque je sais qu'il va passer sa journée dans sa classe (surchauffée) ... Il faut bien trouver des avantages !

6 - Et cerise sur le gâteau quand vient l'été ...

Je ne sais pas encore combien de temps va durer cette période glaciale mais ce que je sais en revanche, c'est que les récréations risquent très vite d'être à nouveau annulées, en mai /juin car ....il fera TROP CHAUD !! Si, c'est vrai ! Quand le termomètre dépasse les 30 et que l'humidité est vraiment pénible, on reste à l'intérieur ;)

Mais bon, cette fois-ci on n'a pas de "sun-day" :)