J'ai promis à Ridée Rieuse, que je lui raconterai cette histoire, alors, c'est parti ...

Tout commence en 1998 ... on est champions du Monde ! Et nous, on se marie :)

Le 18 juillet pour être précis.Dès l'aube les préparatifs de cette jolie journée démarrent sur les chapeaux de roue et parmi eux LE plus important : la robe de mariée à enfiler, enfin !

Pour de bon, avec tous les accessoires qui vont avec et la coiffure , et le maquillage et les chaussures, etc etc ...

Cette même robe dont les Princessess rêvent ( ou pas ...), parfois, avant même d'avoir rencontré un Prince charmant d'ailleurs ...

Je n'avais pas échappé à la règle, bien sûr et depuis de longs mois, j'attendais ce grand moment ...

La fête a été parfaite, la robe était très belle, le ciel d'un bleu éblouissant, bref nous passions une des plus belles journées de notre vie sans doute ...

Aussi, bien sûr, quand au petit matin, il a fallu s'éclipser, on avait un peu de regret que cela soit déjà fini ...

Je me rappelle très bien être arrivée dans notre petit appartement, avoir délicatement enlevé et posé ma robe sur la table, la tête encore pleine des images de cette journée magique et m'être dit que le lundi, je la porterai vite chez le teinturier pour la faire nettoyer, puis, je la rangerai precautionneusement pour pouvoir la montrer plus tard à ma fille ... parce que bien sûr j'allais avoir une petite fille un jour ;)

Quelques heures plus tard, je me rappelle aussi très bien, l'arrivée tonitruante de nos amis, qui avaient continué à faire la fête et qui venaient joyeusement honorer la fameuse tradition du "'pot de chambre"' ... si vous ne connaissez pas, je vous expliquerai ...

On a bien rigolé, fait un peu de bruit, puis on a réussi à dormir quelques petites heures avant de filer continuer la fête chez nos parents pour un petit brunch dans le jardin ...

Tout était parfait n'est ce pas ?

Et puis, vers 15h ou 16h, je ne sais plus, alors que je papotais avec mes copinettes, se remémorant tous les bons moments de la veille, j'ai vu, d'abord mon papa avec une drôle de tête, se diriger vers mon beau papa et mon mari tout neuf ... puis je me rappelle le mari tout neuf venir interrompre ma partie de rigolade féminine en me disant : "viens vite, il y a un souci avec notre appartement"'

OK ... un souci ? mais quel souci ?

j'ai d'abord pensé à cette autre tradition qui consiste à aller, heu, redécorer le logement des nouveaux mariés si vous voyez ceque je veux dire ... d'ailleurs Sylvie, si tu passes par là, j'ai même pensé à toi à ce moment là, étant donné que peu de temps avant, c'est moi qui étais allée décorer ton appart (mais moi, j'étais la gentille de la bande hein, tu le sais, celle qui avait mis des chamallows dans tous tes verres et celle qui avait rempli la salle de bain de ballons ...)

Donc, oui, sur le coup, un peu fatiguée, j'ai pensé à ca .. même si je trouvais la tête de mon papa pas vraiment prête à plaisanter ... et la blague plutôt mal venue à ce moment là ...

Mais pas le temps de réfléchir, je fais un dernier bisou aux copines et je file donc avec Math,et nos Papas ...

Sur la route, on m'explique que la Police a appelè chez mes parents, cherchant à nous joindre, car il y avait eu une explosion dans notre immeuble ...

On a tout de suite pensé à notre voisin du dessous, un peu dépressif, et on a eu peur pour lui ...

Mais en arrivant sur les lieux, on a d'abord compris en voyant les camions de pompier et la Police, qu'on n'avait pas à faire à une plaisanterie des copains ... ou alors ils étaient sacrément forts pour organiser un tel déploiement ...

Arrivés au pied de l'Immeuble on a déjà commencé à sentir cette horrible odeur de brûlé, odeur qu'on continuera de sentir longtemps après ...

Math s'est engouffré dans l'immeuble, grimpant les 4 étages à toute vitesse ..

Moi j'avoue, j'ai d'abord demandé en pleurant  de quel appartement il s'agissait et surtout si quelqu'un était blessé ..

C''etait un tout petit immeuble, tout mignon et même si on y vivait depuis peu, on avait quand même pu faire connaissance de voisins charmants ...

Le pompier au bas de l'immeuble m'a tout de suite rassurée, non personne n'avait été blessé, et oui malheureusement il s'agissait bien de NOTRE appartement ...

Il a bien fallu que je monte moi aussi ... et le spectacle n'était vraiment pas beau à voir ...

L'appartement avait été soufflé par l'explosion ... il n'y avait plus de cloisons, juste un amas de gravas ... plus de volets ni de vitres qui avaient volé en bas dans le petit square, heureusement vide à ce moment là ..

Et puis une partie de l'appartement était entèrement calciné ... et aussi inondé car les pompiers ont fait leur maximum pour limiter les dégats du feu ...

Autant vous dire que pour un lendemain de noces quand on n'a même pas 25 ans, c'est raide ...

La police, les pompiers et même un journaliste s'affairaient autour de nous,tous bien désolés, jusqu'à ce que je sanglote en demandant oú était MA robe !

Un gentil pompier a surgi en criant "'elle est là, elle est là"', sauf qu'elle était dans cet état là :

 

SCAN0002

SCAN0003

Je crois que c'est ce qui m'a fait le plus de peine ... sans doute que si cette aventure était arrivée longtemps après le mariage, j'aurais prêté bien moins d'importance à ce dégat là ..

Mais là ...

Evidemment l'appartement n''etait plus du tout habitable, mais comme la porte avait été soufflée, il nous fallait vider immédiatement tout ce qui restait et qui donc n'avait pas brûlé ..

Je vous avoue que déménager comme cela au pied levé en quelques heures car la nuit tombait (et bien sûr on n'avait plus d'electricité), ce n'etait pas vraiment ce qu'on avait imaginé pour un lendemain de noces ...

Heureusement, les copains, pourtant bien fatigués de la veille, ont tous débarqué avec des sacs, des caisses et des bras musclés et ont tout redescendu en enjambant les tuyaux, enfourné dans les voitures ... hop, tout chez Papa Mamam ... parfois je plaisante et je dis que c'est peut être un coup de ma Maman pour que je revienne vivre chez eux :)

Le soir donc, on s'est rerouvé, épuisés et bien tristounets, au milieu de toutes nos affaires, en vrac et avec une odeur atroce ...

Un sacré contraste avec ce qui s''etait passé 24 heures avant ...

La semaine qui a suivi n'a pas été très joyeuse.

Le lundi matin, il a bien fallu que j'aille rendre le jupon que la couturière m'avait gentiment prêté ... la pauvre ! dire qu'elle m'avait dit "prenez en grand soin, car je n'en ai que 2 comme ca ..."" huhuhu ... heureusement quand j'ai ouvert le sac et qu'elle a vu la chose, elle a immédiatement fait le rapprochement avec l'article du journal du matin même..

Oui, oui, car on a fait la UNE du journal, pensez donc "'un lendemain de noces explosif"', avec une belle photo de notre cuisine ...Un peu dans ce genre :

 

SCAN0000 (2)

SCAN0001 (2)

Si bien que pas mal de monde était au courant ... On se serait bien passé de cette célébrité soudaine ..

Il a fallu aussi visiter en urgence des appartements ... On était passé prioritaires sur les listes  de HLM de la Mairie, mais c'était vraiment désolant ... forcément tous les appartements qui restaient étaient vraiment ceux que PERSONNE ne voulait ... Au bout de 2 jours de visite, on s'est dit que nous allions nous dépatouiller pour squatter ici et là, le temps que notre petit nid soit réparé ... cela devait prendre 3 mois, ca en a mis presque 6 mais on a récupéré un appart tout neuf :)

Les démarches auprès des assurances quand on démarre tout juste dans la vie, au moins, ca met tout de suite dans le bain ...

Nous avons aussi pensé à annuler notre voyage de noces, prévu le weekend suivant ... 3 semaines à crapahuter dans l'Ouest Americain ... des mois qu'on attendait ca ... Mais nos familles et nos amis ont eu raison de nous pousser à partir quand même, ca ne servait pas à grand chose de rester là à se lamenter ... Bon, je crois que ca a été moins marrant pour ma Maman qui est allée plusieurs fois sur les lieux pendant notre absence pour tenter de récupérer encore des petites choses ..

Aujourd'hui je vous rassure, on a bien digéré l'aventure ... bien sûr je regrette ma jolie robe, j'aurais tant aimé la montrer à Miss Fafa MAIS figurez-vous qu'elle a été remboursée par l'assurance ... incroyable non ? :) et en plus, quelques jours après l'explosion (fuite de gaz ...) on a retrouvé mon voile dans le coffre de la voiture, alors je n'ai pas tout perdu :)

Math a aussi plaisanter quelques fois sur le fait que j'avais économisé les frais de pressing ... ah ah ah ...

Je me dis surtout, encore 16 ans après qu'on a eu une chance inouie de ne pas avoir été dans l'appart à ce moment là ... à 2ou 3 heures près, on y était, en train de dormir ... D'ailleurs les pompiers nous ont avoué que lorsqu'ils sont arrivés sur les lieux, ca a été leur plus grande crainte !!

Surtout qu'ils avaient apercu notre petit faire part et aussi le petit mot que j'avais accrochés dans l'entrée de l'immeuble pour nous excuser du bruit qu'on avait fait le matin quand nos copains avaient debarqué à 7h ... C'est sûr que du bruit, on en a fait !! BOUM !

La veille du mariage aussi,nous étions allés dormir chacun chez nos parents et avions laissé notre appartement à des amis qui venaient de loin ... pendant longtemps j'ai fait le cauchemar : et si l'explosion avait eu lieu cette nuit-là ? 

Heureusement cela n'avait pas été le cas et on se dit qu'au moins notre couple n'allait sans doute pas sombrer dans la monotonie, vu le démarrage qui lui avait été rëservé ;)

Voilà,voilà Ridée Rieuse,tu sais tout sur la fin tragique de ma robe :)