Voilà 3 mois que les enfants ont retrouvé le chemin du système scolaire français ... 1 trimestre que nous avons renoué avec ... les notes !

Ces fameuses notes sur 20.

Et ce matin elles ont déclenché un mini drama.

Déjà, depuis quelques semaines, je voyais bien qu'elles prenaient de plus en plus de place,au fur et à mesure que les interros surprises ou programmées s'enchaînaient.

Je me surprenais même à demander à Mister T, à peine descendu de son bus : "'tu as eu des notes aujourd'hui ?'' Sous entendu tu as eu de BONNES notes aujourd'hui ?

Je ne lui demandais plus si son exposé avait plu, si l'expérience en sciences l'avait intéressé ... Juste la note et avec, je demandais même la note de la classe, la note des copains, la meilleure note, la moins bonne ...

En fait, je les connaissais déjà plus ou moins ses notes, puisque je peux les voir en direct sur internet !

Pour Miss Fafa, en revanche, le doute planait car les codes que j'avais pour accéder à ce service en ligne ne fonctionnaient pas.

Miss Fafa l'avait signalé mais "'ça prendrait du temps"' lui avait-on dit ...

Et bizarrement, lorsque je lui posais la fameuse question, elle me répondait 9 fois sur 10, que non, elle n'avait pas eu de notes ...

Evidemment je trouvais ça un peu bizarre puisqu'`à la réunion de rentrée (qui a eu lieu le 17 novembre !!!) les professeurs ont parlé de contrôles toutes les 2 semaines, d'interros surprises bla bla bla ... De temps en temps elle nous en donnait,mais peu au regard de ceque les profs avaient annoncé ...

ET finalement hier soir, on a enfin réussi à accéder à ce service pour Miss Fafa ... et on a vu ...

On a vu de très bonnes notes, un 20/20 par exemple en histoire géo, et puis on a vu de mauvaises notes, des notes bien en dessous de la moyenne de la classe ... 9/20 en SVT ...9/2o en histoire géo ... Il y en avait peu, mais il y en avait.

Il a bien fallu qu'on lui en parle ... Et cela a déclenché un mini drame ... des larmes et un aveu : "'je n'osais pas vous le dire"'

Ne pas oser nous dire quelque chose ?

Ne pas oser nous dire qu'elle a une difficulté quelque part ?

Mais pourquoi ?? Je crois que ni Math,ni moi sommes des parents tortionnaires. 

Et puis,je me suis souvenue, toutes ces questions ces derniers temps : "'tu as des notes aujourd'hui ?"',"'tu as eu combien en maths ?"'

Finalement, insidieusement, on était arrivé à donner plus d'importance au résultat chiffré qu'au plaisir d'apprendre ...

Et je me suis demandée : à quoi elles servent ces notes ?

Sont-elles indispensables ? essentielles pour permettre l'apprentissage ?

Je me suis souvenue de ce que les professeurs avaient dit : "'ne focalisez pas trop sur les notes"'

Ok, sauf qu'en fait, si on y réfléchit bien,moi les seuls retours que j'ai de ce que font mes enfants à l'école, c'est par ce fameux site "'PRONOTE"' qui a pour but de nous informer des notes obtenues et seulement des notes ... Des chiffres tout nus, sans commentaire, sans explication ..

Cette semaine c'est le conseil de classe, donc jímagine que nous aurons alors un bulletin plus complet, avec des commentaires surtout, mais un trimestre sera passé ... 

Alors du coup, je me dis que finalement ils ont beau dire, elle a bien son importance la note non ? Pour qu'elle soit autant exposée, redoutée, exploitée ?

Je me suis demandée : une note, ça sert à quoi ? à "'trier'' les élèves ou à les faire progresser ?

Celui qui écope d'un 0/20 en dictée, que dit-on de lui ? et surtout que fait-on POUR lui ?

Elle décourage souvent ceux qui sont abonnés aux "'mauvaises"'notes, elle peut booster en revanche celui qui a "'un accident"', elle stresse ou elle motive, elle élimine ou elle fait sortir du lot.

En France en tout cas, il est difficile de concevoir l'école sans la note. Le professeur qui "'ne note pas"' devient presque suspect.

Changer  ce système ... On y vient doucement mais cela fait peur parce que pour certains, ne pas noter, cela signifie ne pas évaluer. Or, si on n'évalue pas, comment savoir où nous en sommes ? Comment savoir ce qui est "'acquis'' ou ne l'est pas, si on ne note pas ? 

Certains pays ont pensé et mis en place d'autres systémes. Des notations basées sur les compétences et pas seulement les connaissances. Evaluer les progès ou les efforts, ça compte aussi non ?

Le débat est souvent houleux et selon qu'on est ou a été un ''bon'' ou un ''mauvais'' élève, on a souvent une perception différente de la note ...

Ce que je constate depuis notre retour, c'est que nos enfants ont un peu perdu de leur envie d'apprendre car ils sont focalisés sur "'la note"' et c'est un peu dommage.

J'ai parfois l'impression qu'ils ne travaillent plus pour "'apprendre, s'enrichir, développer leurs connaissances"' mais avant tout pour "'avoir une bonne note"' et je me dis qu'il faut tout de même à ce que l'on veille à ce que la note ne prenne pas le dessus.

Leur façon d'apprendre est différente aussi. Finalement je les vois assez peu faire des recherches pour préparer un exposé, écrire un compte rendu,en revanche je les vois tenter d'ingurgiter des leçons pour ensuite les "'ressortir"' le jour de l'interro et ainsi avoir une "'bonne note"'. Un mix des 2 serait idéal peut être ? :)

On va continuer d'y accorder de l'importance à ces sacro saintes notes, c'est certain car c'est un peu le système qui veut ça, même si le corps enseignant s'en défend, mais on va surtout s'attarder sur le plaisir d'apprendre, les compétences à développer pour acquérir de nouveaux savoirs et j'espère que cela permettra à Miss Fafa de dédramatiser tout ça ...