michelangelo-71282_1280


Cette semaine je suis tombée sur 2 articles de blog qui m'ont interpelée et qui ont immédiatement fait mouche avec ce que je pense depuis quelques temps déjà ...

Il y a d'abord eu le billet sur le blog 10 pieds sur Terre : "'on s'écrit ?"' mais aussi le post de Camille : "'Les amitiés perdues"'

Je me rappelle,ado, avec ma copine Speedy on s' écrivait des lettres INTERMINABLES, chaque semaine je crois ...
Mais aussi à Stéphanie,Hamade, David, Nathalie, Maud, Corinne, Séb, Candice, Cécile....

On n'avait pas de portable, encore moins d'ordinateur, et les mots Facebook, Twitter, Chat, Instagram n'existaient même pas ... (c'est dingue hein ? ...)

On avait bien le téléphone à la maison (je ne suis pas siiii vieille que ça ...), et d'ailleurs on s'en servait pas mal, mais il avait un fil et trônait souvent au milieu de l'entrée, donc pas super pour se raconter nos secrets d'ados...

Pourtant, on avait beau ne se voir que trés périodiquement, le lien n'était jamais rompu et on savait plein de choses des uns des autres ... Parce qu'on s'écrivait, beaucoup, tout le temps ... On s'ecrivait ou on se téléphonait même si on se voyait tous les jours, remarque ... Assez normal venant d'ados ;)

Evidemment on a grandi, on est chacun parti vivre sa vie bien remplie.

Mais je me rappelle alors de longs, trés longs coups de téléphone,pour tout se raconter en détail et pour parler de rien aussi parfois ...

On n'avait toujours pas internet (oui, je suis vieille finalement ...) ou en tout cas ce n'était que les balbutiements ...

Je me souviens, devenue jeune maman de conversations interminables avec Flo ou Babeth, au téléphone, entre 2 biberons.

Et puis, on a continué d'avancer ...

On a tous eu des portables, puis des smartphones... On était joignable, partout, tout le temps ....

Puis on a eu internet, des blogs, Facebook, Skype, et j'en passe ...

Et on ne s'est plus écrit ... ni même téléphoné. Je veux dire VRAIMENT écrit ou VRAIMENT télephoné.

Quand je dis écrit, ce n'est pas forcément sur du papier et en utilisant un timbre, ça marche aussi pour les mails ...

Tout cela a commencé quand je suis partie de ma région natale ... Et n'a fait qu'empirer lorsque j'ai traversé l'Atlantique. Ou alors c'est à ce moment là que j'en ai vraiment pris conscience car je me suis trouvée un peu coupée de tous.

Sur le coup, je me suis dit, c'est normal, tu laisses tout le monde en plan, ils n'ont peut être plus envie de garder le contact, ou alors ils pensent, à tort, que leur vie ne m'intéresse plus et du coup ils n'ont plus envie de te raconter leur quotidien.

Pourtant, moi, leur quotidien il m'intéresse toujours autant, et je continue d'envoyer des mails, souvent ...

Mais j'ai peu de réponse (c'est mon moment Calimero ...), ou alors j'ai des messages du genre "'je te réponds plus longuement trés vite, là je suis surbooké ..."' et j'attends la longue réponse ...

Du coup, j'en étais venue à me dire, que ben tout simplement ils n'avaient peut être plus envie de maintenir le lien. 

Je peux comprendre d'ailleurs. Certains ont besoin de partager un quotidien pour se sentir proches, alors du coup quand l'autre est loin, on l'efface un peu ?

Alors évidemment aussi il y a le fait qu'on a tous des vies hyper remplies, à courir aprés le temps sans cesse, mais ça me parait être une fausse excuse ...
Parce que justement aujourd'hui avec nos smartphones et Internet, on PEUT rester en contact, partout, tout le temps, et ça ne prend pas si longtemps que ça finalement de rédiger un petit mail, surtout qu'on peut le faire de partout  ... si on en a envie ...

Et puis en lisant les 2 articles que je cite, je me suis demandé si au final tous ces nouveaux moyens de communication ne finissaient pas par nous déconnecter ?

Je veux dire, maintenant, on a l'impression d'avoir des nouvelles de l'autre parce qu'il a posté une photo de son assiette sur Instagram, parce qu'il a mis un statut de 10 mots sur son FB pour dire qu'il était en train de pulvériser son record en CAP ...

On sait qu'íl est allé au resto, qu'il a couru, qu'il fait 28 degrés dans son salon, que son petit dernier a perdu 2 dents ...

On pense aussi qu'on a donné des nouvelles parce qu'on a mis "'happy birthday"' sur son FB avec un smiley en forme de gâteau ...

Mais combien d'entre nous vont envoyer un message pour savoir ce qui est prévu pour ce jour festif, quels jolis cadeaux on a reçus, si on est heureux d'ávoir un chiffre de plus au compteur .. ?

Pour moi, c'est peut être même pire avec le blog. Comme j'y raconte un peu des petits moments de mon quotidien, je donne peut être l'impression d'avoir tout dit ?

Et du coup, peut être qu'on ne cherche plus à en savoir plus ?

Je ne sais pas en fait ... qu'en pensez vous ?

Moi, je suis un peu têtue, je continue d'envoyer des mails (j'avoue je suis moins fan du téléphone, parce qu'on tombe parfois mal, et souvent sur des boîtes vocales ...) et d'y répondre longuement, même quand je connais peu la personne. Par exemple, je reçois souvent des mails de futurs expats qui me posent plein de questions, j'y réponds toujours volontiers ... parfois je reçois alors des nouvelles, mais souvent on ne me répond plus. 

Sans doute que le fait de vivre dans plein d'endroits différents  ces 7 derniéres années à multiplier mon envie de garder le contact avec ceux que j'aime pour ne pas me sentir trop seule.

Sans doute aussi que je suis curieuse et que j'ai toujours envie de savoir plus que ce qui se cache derrière le statut FB pour savoir si l'autre va bien, VRAIMENT bien ou s'il a besoin de quelque chose ... Parce que je ne suis pas dupe, je sais bien que ces quelques mots laissés sur la toile, ce n'est qu'un microscopique aperçu de notre vie ;)

Sans doute que j'ai dû laisser un pied dans mon ancienne vie, celle oú on communiquait sans internet ni smartphone ...

Du coup, peut être qu'il faudrait que je fasse la grève du blog et de FB,comme ça hop, je recevrais plein de longs messages ? .. ou pas ....:)

Vous en pensez quoi, vous, de toute cette surcommunication ?