Le Père Noël m'a apporté une Kindle, il est sympa. En fait il a surtout pris peur en découvrant la montagne de bouquins que je trimballe de déménagements en déménagements depuis des années ... Des centaines de livres qui ont tous échoué dans notre nouvelle maison ... j'ai beau en avoir rangé sur toutes les étagères possibles, il en reste toujours de pleins cartons dans le sous sol ...

Il a aussi eu pitié de mes bagages qui sont vite trés lourds ...

Les premiers mois, j'ai eu un peu de mal à m'y faire. J'aime bien avoir un livre papier, j'aime bien tourner les pages, glisser un marque page ...

Et puis, nous sommes partis à Barcelone, Minilou et moi, pour ses thérapies, puis en Pologne et ne parlant ni Espagnol ni Polonais, heureusement que je pouvais lire :)

La Kindle m'a sauvée ! Du coup, je me suis dit que j'allais vous faire un petit listing des romans que j'ai lus. Ça peut toujours donner des idées à ceux qui cherchent des livres à lire ... Je ne vous mets que ceux que j'ai bien aimés ;)

Allez c'est parti !

- Avant toi de Jojo Moyes : j'ai adoré l'histoire de  Will, jeune trétraplégique qui ne souhaite plus vivre, et de Lou, jeune femme fantasque qui n'aura que quelques mois pour tenter de le sauver ... Prévoir les Kleenex ....

- Un avion sans elle de Michel Bussi : "'Lyse-Rose ou Émilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapée d'un crash d'avion, une fillette de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée « Libellule ».'' ... Coup de coeur aussi pour cette histoire.On a du mal à lâcher le livre (ou la tablette).

- Cette nuit-là de Linwood Barclay ; trés bonne intrigue, on dévore les pages pour enfin comprendre ... ''Cynthia a quatorze ans. Elle a fait le mur pour la première fois, telle une adolescente rebelle devant l'autorité familiale. Sauf que, le lendemain, plus aucune trace de ses parents et de son petit frère. Et aucun indice. Vingt-cinq ans plus tard, elle n'en sait toujours pas davantage. Jusqu'à ce qu'un coup de téléphone fasse resurgir le passé...''

- Crains le pire de Linwood Barclay : dans la même veine que le précédent. On ne s'ennuie pas ! ''Vendeur automobile divorcé depuis cinq ans et père de Sydney, une ado de 17 ans, Tim Blake mène une existence plutôt casanière. Un soir d’été, Syd ne rentre pas. Quand Tim appelle le motel où elle travaille comme réceptionniste, mauvaise surprise : personne ne la connaît.L’adolescente a-t-elle fugué ? Les semaines passent dans une terrible attente mais Tim ne peut envisager la mort de sa fille. Il se lance à sa recherche et comprendra bien vite que sa vie est basée sur des mensonges.''

- Drôle de Karma de Sophie Henrionnet : sympa à lire, frais, assez drôle et bien écrit ... "'Joséphine est une trentenaire ordinaire. Jusqu'au moment où, en quelques jours, sa vie bascule : elle découvre la double vie de son petit ami et se fait licencier. Pour couronner le tout, sa voisine meurt sous ses yeux, victime d'une chute de pot de fleurs sur la tête !''

- L Homme idéal ou presque de Kristan Higgins : une jolie histoire d'amour. La fin m'a fait sortir les mouchoirs ;) ''Si Maggie devait faire la liste de tout ce qui la rend très heureuse dans la vie, ce serait : — le Joe’s, le restaurant plein de charme qu’elle dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove* ; — une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle elle partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence ; — un chien qu’elle adore ; — des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille. Déjà pas mal, n’est-ce pas ? Pourtant, si elle en avait le pouvoir, Maggie ajouterait volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux d’elle, qu’elle aimerait aussi à la folie, et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove.''

- Le jour où j'ai appris à vivre de Laurent Gounelle : j'ai beaucoup aimé lire ce livre positif et zenifiant, surtout qu'à ce moment là je devais soutenir notre Loulou pendant ses thérapies et ce n'est jamais facile ...''Dans ce roman, nous rencontrons Jonathan, père de famille, divorcé, ayant un travail, une petite fille. Il ne semble pas très heureux dans son quotidien. Mais tout va bousculer le jour, où une bohémienne dans les rues de San Francisco lui prédit sa mort avant la fin de l'année. ''

- Juste avant le bonheur d'Agnes Ledig : une histoire pleine d'amour et d'émotions ... je vous préviens, si vous n'êtes pas bouleversé alors je ne peux rien pour vous ... ''Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?''

- Un merci de trop Carene Ponte : pour les romantiques qui ont envie de lire une jolie histoire toute rose et pleine de rebondissements sympas ;) Une bonne lecture d'été pour se vider la tête ! Vous verrez, on s'attache à cette fameuse Juliette !

- Nymphéas noirs de Michel Bussi : un roman policier plein de subtilité. ''Tout n'est qu'illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quietude de Giverny, le village cher a Claude Monet, sont bien reels. Au cour de l'intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douee pour la peinture, une institutrice redoutablement seduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sur, une passion devastatrice.''

- Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque de Charlotte de Vilmorin : j'ai adoré ! Evidemment le sujet me touche ... C'est drôle, un brin caustique, ça bouscule et ça émeut ...

- Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi : j'en avais tellement entendu parler que j'ai voulu l'acheter ... c'est sympa, facile à lire mais ça ne m'a pas plus emballé que ça. J'ai trouvé l'histoire un brin facile et avec un petit goût de déjà vu (en lisant j'avais l'impression de relire une petite partie de La Liste de mes Envies de Gregoire Delacourt). Mais l'histoire est agréable, pour l'été sur la plage c'est parfait !

- Quiconque te fera du mal de Morgan Caine : un bon suspens, une écriture agréable. On a du mal à ne pas le lire d'une traite ...C'est bien mené, j'ai mis un moment à percer le mystère ;) ''Darin Jones a tout pour être heureux. Jeune, beau, heureux en amour, il est l’héritier de l’une des plus grosses fortunes du pays. Aussi a-t-on du mal à croire qu’il ait pu fracasser le crâne de son collègue Markus Welch, pour une simple histoire de promotion professionnelle ratée. 
Une femme est retrouvée égorgée, une semaine plus tard. La police ne croit pas à une coïncidence. 
De sa mère, la toute-puissante Lorraine Jones-DeWitte, à sa meilleure amie, la fantasque Jordan Adams, en passant par Cynthia Parker, simple serveuse au passé trouble, il semble qu’il y ait beaucoup d’amour autour de ce jeune homme. 
Peut-être même un peu trop… ''

- Tableau de chasse d'Arnaud Guillon : j'ai vraiment aimé cette histoire de famille, jusqu'à la fin surprenante et bouleversante. Le style est agréable, on ne s'ennuie pas une seconde ... ''Manon avait baisse sa vitre et le coude appuyé à la portière elle contemplait la mer. Les yeux plissés sous l'effet du soleil, elle tentait d'apercevoir les îles à l'horizon en respirant l'odeur d'iode qui montait de la plage.
- Quel temps merveilleux, dit Vincent. Nous avons de la chance.
Il avait ralenti quand le ruban bleu de la Manche était apparu après le dernier virage, et maintenant il longeait tout doucement la promenade pour que Manon profite du spectacle.
- Tu es contente ?
Manon s'est retournée et l'a dévisagé sans répondre, puis à nouveau elle a regardé vers le rivage.
Hier soir elle pensait renoncer à ce voyage pour rester seule quelques jours, loin de Vincent, et réfléchir à ce qu'ils allaient devenir. Mais ce matin - et même si elle risquait de le regretter -, la fatigue, la moiteur de l'air et les nuages au-dessus de Paris l'avaient décidée à faire son sac et à partir.
«Dormir et s'aérer», songea-t-elle alors comme si elle se fixait un but pour le week-end.
Arrivé au bout de la promenade Vincent a contourné le rond-point orné d'un drapeau normand avant de s'engager, à une centaine de mètres de là, sur un chemin ombragé qu'embaumait la résine de pin.
- Nous y sommes, annonça-t-il en se garant devant la Villa Dalila.''

Et vous, quelles sont vos lectures de l'été ?