Cela fait maintenant 5 jours que cela a eu lieu ....

Tout est allé très vite et aujourd'hui, on a du mal à croire que cela ait pu arriver.

Avant tout, je tiens à vous rassurer, notre petite maison a été épargnée. Le sous sol a été indondé mais rien de bien méchant par rapport à d'autres ...

Et pous avoir déjà vécu l'expérience de se retrouver du jour au lendemain à la rue et avec juste nos habits sur le dos (suite à l'explosion de notre appart ...), je sais malheureusement trés bien l'impression que cela fait et je plains de tout coeur ceux qui se retrouvent dans cette situation depuis dimanche ...

Par contre, mon école a été détruite ...

Ce n'est pas le lieu où je vis, heureusement, mais c'est le lieu où je passe une grande partie de mon temps.

Un lieu dans lequel je me suis beaucoup investie ces dernières semaines ( et c'est encore plus le cas pour mes collègues qui sont là depuis des années ...).

Un joli petit cocon que j'avais aménagé avec grand plaisir pour mes petits loulous.

Alors autant vous dire que dimanche matin, lorsque j'ai reçu le fameux appel m'annonçant les dégats, et surtout quand je suis arrivée sur les lieux et que j'ai compris , j'ai eu mal au coeur.

Tout est fichu : nos jeux,nos travaux faits depuis septembre, notre mobilier, nos tapis, nos livres, les petits ateliers Montessori qu'on avait commencé à mettreen place, nos affichages

Depuis dimanche donc, on déblaie, on nettoie, on trie, on jette, on porte les meubles, on répare, on liste ... 

Il a fallu vider les classes entièrement, en pataugeant dans une boue nauséabonde ...

Le stress de savoir ce qui va être décidé pour la suite nous fait oublier la fatigue du coup !

Car c'est évident, il va falloir du temps pour réparer et en attendant, nos 4 petites classes vont devoir se séparer sans doute et s'organiser le mieux possible pour ne pas trop perturber les enfants ...

Ayant la classe des petits, j'ai de la "'chance"' car j'ai pu récupérer une vraie salle de classe dans une école.

Evidemment, elle est bien vide et je n'ai plus grand chose, mais au moins je suis dans une salle.

Du coup, j'ai pris aussi sous mon aile les autres petits de l'école et nous sommes donc 35 loulous, pas facile facile ... Surtout quand on pense que nous venions juste de passer la période critique des premières semaines en Petite Section ...Les pleurs du matin s'étaient bien calmés ....

Par contre pour mes autres collègues, la situation est plus difficile puisqu'elles se retrouvent hébergées dans un dojo ....

Une immense salle ... et 75 enfants ... 3 toilettes seulement et pas adaptés ... pas de cours pour sortir jouer ... Bref, pas marrant du tout.

Mais heureusement les vacances arrivent et on espère qu'une solution sera rapidement trouvée pour pouvoir reprendre nos marques à la rentrée ...

Maintenant, la question que tout le monde se pose c'est : "'et si ça recommençait ? quand les enfants sont présents ..."'

Parce que évident depuis dimanche, on pense à ça avec mes collègues ... qu'aurions-nous pu faire ?

C'est la 3eme fois que l'école est inondée en peu de temps et cette fois-ci les dégats sont énormes.

Un torrent de boue s'ést déversé et a laissé une épaisseur de boue et d'eaux usées de 60 cm, alors on remercie le ciel que cela se soit passé un week end et pas pendant la sieste des enfants ... 

On espère donc que les décisions qui seront prises nous préserveront d'un tel désastre ...

Et en attendant, on se retrousse les manches et on pense à tous ceux qui ont perdu plus que leur lieu de travail ....

Si vous voulez aider, plusieurs initiatives sont en cours, vous pouvez vous rapprocher des associations comme la Croix Rouge. Il y en a pour des mois et des mois de travaux ....